Spectacles en cours

Achterland

Achterland tient une place décisive dans le parcours d’Anne Teresa De Keersmaeker : premier de ses essais, en 1990,  pour une plus grande implication des musiciens dans la dynamique scénique – une approche qu’elle développera abondamment par la suite. La combinaison insolite des musiques de György Ligeti et d’Eugène Ysaÿe ont mené De Keersmaeker et ses danseurs vers une écriture chorégraphique paradoxale, un composé délicat d'élans virtuoses et de décélérations. C’était la première fois, par ailleurs, que la chorégraphe concevait un matériel spécifiquement masculin, destiné à trois danseurs joignant une compagnie jusque là amplement dominée par les femmes. Minimalisme et féminité, les mots de passe de naguère, se transformaient lentement, se déportant vers un no man’s land radical où l’on se joue des frontières en brouillant les signes.

Infos à : http://www.rosas.be/fr/productions/343-achterland

Achterland - © Herman Sorgeloos Achterland

Spectacles passés

Haïm – à la lumière d'un violon retrace la vie réelle de Haïm Lipsky, juif polonais né à Lodz en 1922 dans une famille ouvrière pauvre, devenu violoniste à force de volonté, et sauvé de l'enfer concentrationnaire grâce à la musique. À sa sortie d'Auschwitz, Haïm a rejeté le polonais et complètement arrêté la musique – sa passion, sa vocation, sa survie - pour ne plus parler que deux langues : le yiddish et le silence. Aujourd'hui, à 90 ans, il parle hébreu, et presque tous ses enfants et petits-enfants sont devenus des musiciens internationaux.

 

Pour voir la bande-annonce, cliquez ici.

24 heures de la vie d'une femme

d'après Stefan Zweig

 

Une femme, récemment veuve, se jette corps et âme dans une passion dévorante pour un jeune homme fou de jeu qui vient de tout perdre au casino.
Elle nous raconte cette passion fulgurante et inoubliable, cette émotion crue qui se cache sous les masques, cette histoire intemporelle d’amour et d’abandon malgré les conventions sociales. Avec Isabelle Georges.

Yann Ollivo, piano, Naaman Sluchin, violon, Isabelle Sajot, violoncelle

 

 

Retour à l'accueil

Beethoven, L'Immortelle Bien-aimée

«...Je regrette d’avoir été aussi rude avec toi l’autre jour. De très bon matin, je suis au lit. Mes pensées se pressent déjà vers toi, mon immortelle bien-aimée, des pensées parfois joyeuses, puis de nouveau tristes. Je demande au destin s’il nous exaucera... »

 

La relation passionnée de Beethoven avec son élève, la comtesse Joséphine

Von Brunswick, fut un amour impossible et tourmenté dont l'un et l'autre ont vivement souffert. Fondée sur des documents historiques, la pièce évoque entre textes et musiques les préoccupations de Beethoven, son angoisse liée à la progression de sa surdité, ses déboires avec la société aristocratique, mais aussi sa force de vie, la foi en son génie, et son amour de la nature.

L'histoire de Clara est un spectacle musical pour une formation instrumentale nomade et une chanteuse. Marc-Olivier Dupin compose la musique qui accompagne Clara dans son improbable voyage qui trouve une conclusion heureuse, la plus heureuse possible. Les illustrations de Charles Dutertre sont projetées et constituent ainsi le décor. Ivan Grinberg, metteur en scène, guidera les interprètes de l'Histoire de Clara ; Clara, bébé née en 1942 à Paris dans une famille juive. Dix personnages vont raconter, tour à tour, comment ils ont sauvé Clara.

 

Retour à Activités